Tension artérielle instable ? Intervenez avec du naturel.

visibility57 Views comment 0 commentaires Santé & bien-être

La pression artérielle n'est pas stable. Elle est plus basse pendant le repos et s'élève lors des émotions et d'une activité physique. Un accident vasculaire cérébral arrive en conséquence d'une défaillance de la circulation sanguine.

Comment savoir si vous êtes réellement hypertendu(e) ?

Peu d'entre nous vérifient régulièrement leur tension artérielle. C'est pourquoi l'hypertension est ainsi appelée maladie "silencieuse". Il faut savoir qu'une personne est considérée hypertendue lorsque sa pression diastolique (la plus basse) est supérieure à 9, et sa pression systolique (la plus élevée) est supérieure à 14. La gravité de l'hypertension est liée à ses conséquences à long terme sur les différents organes.

Le saviez-vous ? L'hypertension artérielle touche environ 20 % de la population adulte et est la plus fréquente des affections cardiovasculaires. Son incidence augmente avec l'âge.

Les premiers signes

Parfois, et sans raison, la tension s'élève plus fortement, s'accompagnant de chaleur au visage ou d'un léger mal de tête jusqu'à provoquer des vertiges. Lorsque ces poussées de tension deviennent plus fréquentes, vous êtes sujets aux “jambes qui flagellent”, étourdissements à répétition ... Attention à ce stade, les produits naturel du marché pour réguler votre tension ne peuvent être efficaces que si vous êtes également sous traitement et doivent y être compatibles !

Des complications rarement immédiates

L'hypertension artérielle entraîne des complications cardiovasculaires majeures : selon l'OMS, elle est responsable de 62 % des accidents vasculaires cérébraux. Il existe également des risques de maladie des artères des membres inférieurs (rétrécissement des artères qui alimentent les jambes) et d'insuffisance rénale chronique qui peut nécessiter une dialyse à long terme.

Trouvez une réponse naturelle à vos problèmes de tension

Difficile de rester stable et de toujours tenir une hygiène de vie impeccable. Il semble donc évident de chouchouter notre système circulatoire pour nous sauver ! Afin d'avoir une pression artérielle ni trop forte ni trop faible, il est nécessaire que le corps élimine l'excès de sel et d'eau par les voies urinaires, empêchant ainsi l'apparition de l'hypertension artérielle (HTA).

“Bien sûr, la médecine traditionnelle propose de nombreuses "solutions" : diurétiques, bêta-bloquants (pour ralentir le rythme cardiaque), antagonistes des canaux calciques (pour diminuer la résistance vasculaire), etc. Mais ces traitements sont exclusivement symptomatiques et non sans effets secondaires.”
Chantal, thérapeute.

Il existe de nombreux diurétiques naturels ayant les mêmes effets que des médicaments sans leurs effets secondaires :

  • L'aunée
  • La callune
  • La bruyère cendrée
  • Le fenouil doux
  • Le genévrier
  • La piloselle
  • Le solidage verge d'or
  • Le sureau noir
  • La busserole ou raisin d'ours
  • Le pissenlit

Pour ce qui est des contre-indications, le traitement à base de diurétiques naturels est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. Néanmoins, comme n'importe quel traitement, vous devez respecter une posologie stricte et ne pas dépasser le dosage recommandé.

Laissez un commentaire

Merci de noter que votre commentaire doit être approuvé avant sa publication
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre