La Canneberge : La baie star d’Amérique du Nord

visibility518 Views comment 0 commentaires Actifs & plantes

Cranberry ou canneberge (Vaccinium macrocarpon) ? Même combat ! Cette baie provenant d’Amérique du Nord (elle trouve principalement ses racines au Québec) séduit autant en cuisine que pour ses bienfaits sur notre santé. Focus sur les nombreuses vertus de ce fruit souvent méconnu en Europe.

Très prisée aux États-Unis et au Canada, où elle est principalement cultivée, notamment durant les périodes de Thanksgiving et de Noël, cette petite baie rouge au goût frais et acidulé est riche en Vitamine C, vitamine essentielle pour maintenir une bonne énergie et booster l’organisme de façon durable. Elle fait également partie de la même famille que la myrtille et l’airelle, l’un de leurs nombreux points communs étant leur importante teneur en Vitamine C.

Des vertus ancestrales 

Jadis, dans la communauté amérindienne, cette baie aux multiples bienfaits était écrasée pour prendre la texture d’une préparation poudreuse et était utilisé comme pansement pour aider les blessures 

Elle est aujourd'hui principalement reconnue pour ses vertus et sa prévention concernant les problèmes urinaires en tout genre.

En effet, le jus de canneberge permettrait de diminuer considérablement les dangers reliés aux troubles urinaires chez la femme adulte selon de nombreuses études scientifiques.

Ses vertus de lutte contre les problèmes urinaires s'expliquent par sa teneur en pigments proanthocyanidiques.

Il aiderait également à contrôler le vieillissement prématuré en assainissant l’organisme en profondeur, et sa teneur en vitamines en fait un allié de choix pour la pratique d’un sport et pour éviter les coups de fatigue.

Il est généralement conseillé de boire un verre de jus de canneberge pur (sans ajout de sucre) pour prévenir les gènes reliés au système urinaire ou les diminuer en assainissant son organisme. La prise de jus de canneberge pur sans sucre ajouté peut être quotidienne pour maximiser son effet assainissant.

Comment bien consommer la canneberge ?

La meilleure période pour en consommer

Pour une consommation fraîche, la canneberge est généralement dégustée dans les derniers mois de l’année, principalement entre octobre et janvier. Cependant, elle peut parfaitement être conservée au congélateur.

Sous quelles formes peut-on la trouver ?

On en trouve sous toutes les formes : fraîches, sèches, en sauce, en confiture et même surgelées, pour les intégrer à des préparations de pâtisseries, de jus, de smoothies et même de plats salés. 

Surconsommation de canneberge, quelles conséquences sur l’organisme ?

Attention cependant aux possibles dangers reliés à une surconsommation de canneberge, notamment ses conséquences sur le système digestif et les intestins. En effet, une consommation excessive peut entraîner certains troubles intestinaux, car comme la myrtille et l’airelle, la canneberge est un fruit riche en fibres. 

Gare également à sa teneur en glucides, surtout dans les jus de canneberge industriels qui peuvent être riches en sucre, et donc potentiellement déconseillés aux personnes diabétiques ou en surpoids.

Nos conseils pour une utilisation optimale de la canneberge

  • Quotidiennement sous forme de jus pour booster l’organisme
  • Sèches sans ajout de sucre en guise de snack équilibré 
  • Fraîches durant sa meilleure période de consommation (généralement d’octobre à janvier)
  • Sous forme de compléments alimentaires naturels 

Laissez un commentaire

Merci de noter que votre commentaire doit être approuvé avant sa publication
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre